lundi 5 février 2018

SERIE | The Crown



Plus jeune, je détestais les cours d'histoire. On nous obligeait à apprendre par cœur des dates qui n'avaient aucun écho dans nos vies d'adolescents et on était notés pour ça. Ennuyeux à mourir. Et pourtant, sur le tard et grâce à d'autres supports (les films, les livres, les documentaires...), je me suis rendue compte que j'adore ça ! Dès que je tombe sur quoi que ce soit qui parle d'un événement ou d'un personnage historique, je suis systématiquement happée.

J'ai donc tout de suite été curieuse lorsque j'ai su que Netflix s'était attaqué à un gros morceau avec The Crown, une série consacrée à la reine Elisabeth II. J'appréhendais la catastrophe, et pourtant c'est tout le contraire qui m'a sauté aux yeux !

Je vous propose un petit tour d'horizon de cette série historique moderne 
que vous devez voir absolument ! =)

Sachez pour commencer qu'en regardant The Crown, vous n'allez pas voir un documentaire. L'objectif de la série n'est pas de faire une biographie d'Elisabeth II, bien qu'elle se déroule de façon chronologique, ce n'est pas l'apologie de la monarchie non plus et vous n'entendrez aucune voix off. Ce que propose Netflix, c'est une fiction qui nous donne l'illusion d'entrer dans l'intimité de la famille royale britannique d'ordinaire si discrète. C'est un soap avec des personnages ayant réellement existé. En fait c'est presque un Riverdale version rois et reines (je caricature).
Et ce qui fait la principale force de The Crown à mes yeux, c'est justement qu'il est parfois difficile de se souvenir qu'il s'agit d'une fiction.

Le créateur de la série, Peter Morgan (un habitué des séries / films basés sur des faits historiques, par ailleurs), n'a rien laissé au hasard puisqu'il a choisi de reproduire des scènes mythiques de l'Histoire, des lieux importants ont été recréés à l'identique (Buckingham Palace, l'abbaye de Westminster), et les costumes utilisés représentent à eux seuls un budget énorme pour la production. Michele Clapton (créatrice sur Game of Thrones) et son équipe ont ainsi créé plus de 300 tenues dont certaines sont quasiment identiques à la réalité. Pour ne citer qu'un exemple, prenez la robe de mariée d'Elisabeth (qui aurait coûté environ 30 000 livres) mais aussi les robes des demoiselles d'honneur, le costume du prince Philip et de certains invités, qui rendent la scène du mariage aussi marquante pour la saison 1 qu'a pu l'être l'événement pour les Anglais à l'époque.



Évidemment, les acteurs sont aussi pour beaucoup dans cette immersion totale, car la simple ressemblance physique qui existe parfois est largement agrémentée d'un gros travail sur le jeu. Matt Smith, qui joue avec brio le rôle du prince Philip, a expliqué que l'équipe a regardé énormément d'images d'archive et écouté de nombreux enregistrements afin d'être au plus près des accents et des expressions des véritables protagonistes. Les acteurs ont aussi été guidés tout au long du tournage par un spécialiste de la royauté, Major David Rankin-Hunt.

Au-delà de ces aspects « techniques » du tournage, n'oublions pas le contexte historique fascinant. La saison 1 commence en 1947 (Elisabeth a 21 ans) et la saison 2 se termine en 1963, alors vous imaginez la palette de choses qui se sont produites pendant tout ce temps. Le Great Smog de Londres en 1952, la crise du canal de Suez en 1956, la rencontre avec les Kennedys en 1961, je vous donne quelques exemples mais il y a bien sûr de nombreux faits d'Histoire que l'on retrouve dans la série. Cela ajoute bien sûr de l'authenticité, et pour moi c'est un des aspects que j'ai le plus aimé dans The Crown ! Je regardais la série avec mon téléphone à proximité pour pouvoir Googliser, chercher des infos supplémentaires ou simplement voir si ce qui se disait dans la série s'était vraiment passé comme ça dans la vraie vie. La réponse : oui, sur ce point la réalité a été très peu retravaillée.



Cela dit, il faut garder à l'esprit que tous ces efforts faits sur la forme ont pour but de donner de la crédibilité à la partie « fiction ». En effet, The Crown cherche surtout à mettre en scène la vie privée supposée de la famille royale : dilemmes, rivalités, tensions, tiraillements entre tradition et modernité, vie publique et vie privée, mais aussi moments de vie intime, tels que la grossesse, la vie de couple. Autant d'éléments qu'il est impossible d'authentifier avec certitude, d'autant plus pour cette famille connue pour sa discrétion et sa pudeur. Ici, Peter Morgan n'avait donc pas d'autre choix que d'inventer, broder autour de la réalité.
Et le pari est réussi : c'est toujours très bien fait, il n'y a pas de voyeurisme et toujours plein de bon sens. Bien que rien ne soit vérifiable, tout est plausible.

C'est justement ainsi qu'on s'attache aux personnages. Il y a évidemment Elisabeth, portée par une Claire Foy éblouissante, qu'on découvre ici comme une femme forte, dévouée à sa fonction et à son pays quitte à mettre en péril ses relations familiales, très attachée à la tradition mais tout de même ouverte d'esprit et un minimum moderne (même si ce n'est pas son gros point fort). Dans la saison 1, j'ai aussi adoré le personnage du Premier Ministre Winston Churchill qui crève l'écran grâce à la performance de l'acteur John Lithgow, et de sa jeune secrétaire Venetia Scott (Kate Philipps) qui elle n'a pour le coup jamais existé. Mais je dois dire que mon personnage préféré, surtout dans la saison 2, est la princesse Margaret jouée par Vanessa Kirby. C'est une femme beaucoup plus moderne que sa sœur, écrasée par le poids de sa famille mais incapable de renoncer à ses privilèges pour autant, passionnée et malheureuse en amour ; en bref elle m'a beaucoup touchée.

Ce qui est intéressant concernant les personnages, c'est que le casting va évoluer. En effet, on sait déjà qu'à terme il devrait y avoir 6 saisons, et on sait aussi que la saison 3 se déroulera une dizaine d'années après la fin de la saison 2. Par souci de crédibilité, encore une fois, des acteurs plus âgés prendront donc le relais dès la prochaine saison. Le nom d'Olivia Coleman (Broadchurch) a été révélé pour le rôle d'Elisabeth, ainsi que celui d'Helena Bonham Carter (#love) pour Margaret !



A ce jour, les deux premières saisons de The Crown sont donc disponibles sur Netflix, à raison de 10 épisodes de 55 minutes par saison. Il faut savoir que la véritable famille royale n'a pas été consultée pour cette série, et le point de vue est assez neutre. Le rythme est plutôt lent, ne vous attendez pas à des scènes de suspense intense ni à de l'action pure et dure, mais je vous assure que je ne me suis quasiment jamais ennuyée (je dis quasiment car j'avoue qu'il y a parfois des longueurs dans la saison 1). Pour moi, la saison 2 est plus réussie mais cela vient probablement du fait que l'époque qui est retracée est plus sombre que celle du début de règne, et j'ai suivi avec passion les déboires amoureux de Margaret.

La saison 3 est déjà pleine de promesses quand on connaît les événements qui ont marqué les années 1970 pour la famille royale. Le divorce de la princesse Margaret risque de faire mon petit bonheur, mais aussi les grèves populaires, le meurtre de l'oncle du prince Philip, le mariage de la princesse Anne (l’aînée de la reine), et peut-être même la rencontre entre le prince Charles et Diana Spencer (en 1977) ?

Cependant, il faudra encore un peu de patience... La saison 1 est sortie en novembre 2016, la saison 2 en décembre 2017, il est donc logique de penser que la saison 3 n'arrivera pas avant fin d'année. Inutile de préciser qu'en ce qui me concerne, je serai au rendez-vous !


Et vous, avez-vous vu The Crown ? Que pensez-vous de cette série ?

Aimez-vous les films / livres basés sur des faits réels ?

6 commentaires:

  1. Comme toi l'histoire ça me gonflait un peu. Mais aujourd'hui j'adore tout ce qui est roman, série, film historique !
    The Crown fait d'ailleurs partie de ma "PAL série" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux foncer sans hésiter, si tu aimes les séries historiques tu vas adorer =)

      Supprimer
  2. Bonjour !
    Le contexte ne me parle pas c'est pour ça que je ne me suis jamais tournée vers cette série. Pourtant ton article donne envie, les costumes et les décors ont l'air somptueux !
    Belle journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est une série à découvrir, on se prend vite au jeu :)

      Supprimer
  3. J'ai adoré cette série dès sa sortie! Je crois que j'ai dévoré la saison 2 en un weekend, ahah! La reine Elizabeth est un peu un mystère pour nous autres français et j'aime beaucoup de pouvoir voir l'"autre côté". Et c'est tellement bien joué!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d’accord avec toi ^^

      Supprimer